Mt Adams : Le Récit De « 3 Guys In The Corner Booth »


Il y a deux fins de semaines, Phil, PL et moi sommes partis en directions des White Mountains dans le New Hampshire, au É.-U. Le plan : grimper le King ravine jusqu’au sommet du Mont Adams. On espérait qu’il y allait avoir de la neige pour qu’on puisse s’amuser avec piolet et crampons.

UPDATE – le video montage réalisé par mon frérot Stefan

Le plan initial était aussi d’arriver au début de la trail samedi après-midi  pour pouvoir se rendre dans un refuge dans le King ravine, dormir là et avoir plus de temps pour s’amuser toute la journée de dimanche avant de retourner le soir même à Montréal. Cependant l’heure de départ tardive samedi après-midi, de Montréal, n’était qu’un avant-gout de la débandade organisationnelle, notre thème de la fin de semaine.

On arrive à Gorham vers 18h, alors on décide de prendre une auberge dans la ville. Au lieu de ça, le monsieur nous propose une chambre de motel à 3 lits pour le même prix.

Si vous désirez manger à Gorham, nous vous conseillons vivement le Legends Pub. Malgré son aspect miteux et dénudé d’ambiance, le plus important c’est que dans votre assiette, ça goûte bon. La soupe à l’oignon est succulente et le burger l’est tout autant. OK, on avait cr**** faim parce que la serveuse nous avait oubliés pendant 20 min. jusqu’à ce que je me lève et fasse savoir notre mécontentement au pauvre busboy. C’était une honest mistake et nous lui avons pardonné assez rapidement lorsque nous avons gouté à nos plats, bien assis dans notre corner booth (tel qu’indiqué sur notre facture)

C’est dans les toilettes de ce restaurant que je me rend compte que j’avais oublié quelque chose d’important, une pensée qui me tracassait tout le long du trajet de 5h (on s’est encore perdu en allant à Gorham, parce que ça fait juste presque 10 fois qu’on y allait en 4 ans). J’avais oublié mes pantalons de neige, imperméable et coupe-vent. Bon, avec mes combines en polar et mes pantalons ordinaires, j’étais tout de même en meilleure position que Phil et son manteau qui ne se zip plus, ses bottes scrap et pas de collation pour la rando.

Lendemain, on se lève à 6h, on déjeune au McDo et on est sur la trail, prêt à partir à 7h30. On peut lire sur leur visage que ces gars ne digèrent pas très bien leurs déjeuners de champions.

À mi-chemin dans le King ravine, on dîne et découvre ce petit abri en cas de tempête

Arrivés sur le faux plat à 12h15, en haut du King ravine, à 30 minutes du sommet, Phil ne tient plus à se rendre au sommet, car il l’a déjà atteint l’année dernière et il pense qu’on manque de temps pour redescendre avant la noirceur. On en discute et décide de continuer tout de même, quitte à finir les 30 dernières minutes dans le noir, à la lampe frontale. On arrive au sommet 20 minutes plus tard, on y reste 10 min. et on entame la longue et pénible descente sur les roches et la glace de la Air line trail

PL me prend en flagrant délit de soulagement au sommet. En face : Mt Madison

Finalement, personne n’a manqué de rien, personne n’a eu froid et on a eu la meilleure météo qu’on pouvait espérer des Montagnes Blanches pour un mois de décembre.

Dim

——————-

Si vous n’êtes pas encore Fan de notre page facebook : mais, qu’attendez-vous ?! https://www.facebook.com/DimJanAconcagua

Vous pouvez rejoindre Dimitri, facilement, sur FacebookTwitterG+ et en laissant un commentaire. Si vous appréciez le lire, cliquer sur « Like » en bas de cet article pour propager la bonne nouvelle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s